La première simulation commence très simple. Dans un pré, il y a des lìèvres qui mangent de l'herbe. Puis, il se déplacent. De temps en temps, ils se multiplient. S'ils manquent de la nourriture, ils meurent.

A travers des premiers curseurs, la vitesse de croissance et la longueur maximale (en centimètres) de l'herbe peuvent être ajustées. La longueur de l'herbe est représentée par l'intensité du la teint vert.

Le lièvre peut manger autant d'herbe que ce qui permet son estomac, mais pas plus que de ce qui est là. La longueur de l'herbe diminue juste autant.Utilisez les trois curseurs en bas pour diriger les charactéristiques :
- De combien d'herbe faut-il pour survivre?
- Combien d'herbe rends dans son estomac?
- A quelle cadence se multiplie-t-il ?


Rendons-le un peu plus difficile pour les lièvres et mettons un couple de renards sur le pré. Si les deux tombent sur le même carré. le lièvre est perdu. Le renard de son part a besoin d'attraper un lièvre endeans lesx jours, sinon il meurt de faim. Son cycle de reproduction peut être réglé avec le slider en bas.


Maintenant, on pousse les choses à l'extrême en ajoutant des aigles très particuliers : Leur nourriture préférée sont des renards. Les lièvres, eux, ils dédaignent.


Wator (Water torus) est le classique de ce genre de simulations, créé par A. K. Dewdney en 1984.

Dans l'océan, il y a des requins (verts) et des poissons (bleus). Leur mouvement est dirigé par le hasard. Si un requin tombe sur une case occupée par un poisson, il le mange.

Vous pouvez décider à travers les curseurs, au bout de combien de jours les poissons se reproduisent et après quel longtemps les requins, et en plus, combien de temps les requins peuvent endurer sans norriture.

Cliquant sur la case "Requins sentent les poissons" va changer sensiblement le dynamisme du jeu : Le requins arrêtent de choisir leur direction au hazard et commencent à chercher les cases déjà occupées par des poissons.


Voici une petite variation : Il y a deux types de requins, des verts et des bruns. Au départ, les deux espèces sont égales. Cependant, si vous adjustez les propriétés de façon différente, les deux populations vont évoluer différemment, et ceci jusqu'à la diparition de l'une d'entre elles.


L'homme moderne, a-t-il exterminé le mammouth ?

Et en même temps, les autres grands mammifères, tels que le rhinocéros laineux, l'ours des cavernes, le cerf mégacéros, l'homme de Néanderthal, l'aurochs, le cheval sauvage,...? Le message du jeu présent est: Ça dépend ! De quoi ? C'est à vous de déterminer.

D'abord, il y a la savane de la période glaciaire; selon le climat,l'herbe pousse plus ou moins rapidement (voici les touches relatives).

Ensuite, vous pouvez, à l'aide de la touche respective, introduire des mammouths dans le jeu. A l'endroit oú ils se repaissent, l'herbe nécessite quelque temps pour se regénérer. A vous de décider sur la cadence de propagation et sur la durée de survie sans nourriture.

Maintenant, vous pouvez, avec la touche correspondante, lâcher des chasseurs cro-magnoniens sur les mammouths. Ici aussi, le succès dépend de la vitesse de propagation ainsi que de l'endurance en cas d'absence de nourriture. (comme à Wator, les chasseurs préfèrent des cases voisines où ils trouvent de la proie).

Qu'est devenu l'homme après la disparition du mammouth ? Il n'est pas mort de faim comme les réquins en haut, mais il a inventé l'agriculture. A l'aide de la touche correspondante, vous pouvez créer des champs de blé. Pour les chasseurs, un champ représente une source de nourriture aussi efficace qu'un mammouth, sauf que celui-ci ne disparaît pas après l'utilisation. Un mammouth, par contre, consomme le blé de la même manière que l'herbe et fait disparaître le champ.

Alors, que pensez-vous ? L'homme, a-t-il ou n'a-t-il pas exterminé le mammouth ?