Votre navigateur ne comprend pas de Java. Veuillez cliquer sur le bouton "Java", svp.
Contenu

Les automates cellulaires

Le monde est divisé en petites boites. L'état de chacune est marqué par une couleur. Celle-ci change à chaque coup en fonction de l'état des carreaux voisins. Ainsi, des structures sont créés en espace et en temps.


Le billard

Voici des balles qui sautent, collisionnent les unes avec les autres et rebondissent. Ils peuvent également exercer sur les autres balles une force d'attraction ou de repulsion, ou bien changer leur couleur suite à l'impact.


La machine à bonhommes

Nos bonhommes (m/f) se déplaçant avec une vitesse et une direction données. Ils peuvent se percevoir l'un à l'autre et s'éviter mutuellement. Ce qu'ils savent faire d'autre va s'avérer.


Des interactions

On va engendrer ici des genre différents de dynamisme de système. La formation de structures dans des "systèmes excitables" peut être observée en faisant varier les paramètres à l'aide de curseurs.


La relation proie-prédateur

Le "manger et être mangé" dans un biotope engendre un dynamisme intéressant. On observe des variaions régulières en densité de population. Des automates céllulaire sont utilisés pour modelliser ce genre de système.


L'hypercycle

Ici, on simule le dynamisme du jeu "pierre, feuille, sciseaux", qui est observé dans la nature pour les luttes du territoire chez les lézards. Ce système d'un ordre de domination cyclique peut être considéré comme hypercycle qui est un méchanisme universel de auto-régulation, par exemple dans la biochémie.


Tic Tac Toe

Le jeu de Tic Tac Toe peut être joué en trois et même en quatre dimensions. Il faut réussir à placer quatre pions en file dans un cube de trois dimensions, ou bien cinq dans un cube de quatre dimensions.